Métier/Pédagogie – Mai 2010

Absentéismes, violence et sûreté dans les établissements scolaires.
Le SNPDEN déplore l’amalgame opéré par le Chef de l’Etat à l’occasion de ses récentes déclarations, entre l’absentéisme des élèves et les violences scolaires.
L’absentéisme est une réalité qui concerne, dans de nombreux établissements, des publics divers tant dans leurs formations que dans leur composition économique, sociale et culturelle.
Les personnels de direction – mobilisés au quotidien sur le contrôle de l’assiduité des élèves, le traitement et le suivi de l’absentéisme, et l’anticipation du décrochage scolaire – regrettent qu’une approche purement répressive soit préférée à une réflexion d’ordre éducatif et pédagogique associant les familles.
Il en est ainsi des mesures stigmatisantes qui ont été annoncées comme la suppression des allocations familiales, mesure surannée n’ayant jamais fait la démonstration de la moindre efficacité.
Rejoignant les positions partagées lors des « Etats généraux de la sécurité à l’école », le SNPDEN préconise notamment le développement de médiations et le renforcement des liens avec les familles.
La lutte contre la violence scolaire requiert de la même façon une approche rationnelle permettant de s’attaquer efficacement à la réalité de ce problème dans les collèges et lycées.
Le SNPDEN regrette qu’une fois encore soient préférés des effets d’annonce à la mise en œuvre d’une politique efficiente.
Le SNPDEN rappelle tout d’abord qu’aucun établissement n’est à l’abri de drame et qu’aucun dispositif de sûreté, aussi sophistiqué soit-il, ne sera en mesure d’apporter une protection totale.
Si la question de l’éducation passe par plus de présence d’adultes qualifiés mais aussi une évolution de la conception du métier d’enseignant, celle de la sûreté nécessite des traitements techniques qui auront, de toute façon, un coût : des réponses adaptées doivent être recherchées selon les besoins spécifiques que retient chaque établissement.
Les personnels de direction seront en ce domaine très attentifs à l’utilisation faite des diagnostics de sécurité, en cours d’élaboration dans tous les établissements. Partant des besoins constatés sur place, établis en coopération avec la police ou la gendarmerie, ils sont un point d’appui plus solide que la généralisation de mesures ponctuelles par nature inadaptées à la majorité de situations.
Le taux de satisfaction effectif des demandes issues des diagnostics de sécurité sera le véritable révélateur de la volonté de progresser sur ces questions. C’est pourquoi le SNPDEN publiera désormais un bilan périodique de la satisfaction des demandes des établissements en matière de sûreté.
Ni la suppression des allocations familiales, ni l’installation d’un bureau destiné au policier référent n’apporteront sans doute de véritables solutions à des problèmes complexes dont les causes sont multiples et qui demandent sur le terrain la mobilisation de tous.
Vote du CSN : Unanimité Pour moins 5 Abstentions


Métier – CSN Mai 2008

Cadrage et limite des responsabilités face au phénomène de violence en milieu scolaire
Le CSN. du SNPDEN condamne fermement tous les actes de violence et de vandalisme, quelles qu’en soient les causes, commis dans les établissements scolaires. Il dénonce avec la même fermeté les intrusions et le blocus de lycées tels qu’ils se sont produits dans les semaines passées.
Ces actes mettent en danger les élèves et les personnels et constituent une entrave intolérable aux libertés publiques.
Vote : unanimité – moins 4 abstentions

Les faits de violence scolaire se seraient accrus au cours des précédentes années selon l’enquête de l’Observatoire de la violence en milieu scolaire. Les 7 plans ministériels successifs de lutte contre celle-ci ont montré leur inadéquation avec la réalité du phénomène. Il en est de même des tentatives renouvelées d’inutiles recensements exhaustifs de ces faits.
Le CSN mandate le Bureau National pour qu’il intervienne auprès du Ministre de l’Education Nationale afin qu’une réelle coordination entre les services de l’Etat soit mise en œuvre et plus particulièrement dans le cadre d’un vrai partenariat de proximité Education Nationale, Police, Gendarmerie et Justice.
Vote du CSN : unanimité – moins 7 abstentions

 

Posez vos questions

Le forum est là pour partager vos interrogations et trouver des réponses à toutes vos questions.

Besoin d’assistance ?

Bénéficiez d’une plateforme d’écoute et de conseil juridique adaptée à vos besoins.

Adhérer en ligne

Le SNPDEN vous offre un accompagnement tout au long de votre carrière.

Poursuivre la lecture