Communiqué de presse du 18 octobre 2020

Publié le

En premier lieu, le SNPDEN-UNSA tient à saluer la mémoire de notre collègue professeur d’histoire au collège de Conflans Sainte Honorine, assassiné vendredi soir dans des conditions d’une sauvagerie effroyable par un jeune terroriste islamiste. Il adresse ses condoléances et ses marques de soutien à sa famille, à ses proches et amis ainsi qu’à toute la communauté scolaire du collège du Bois d’Aulne avec une pensée particulière pour nos collègues personnels de direction.

Au-delà de la barbarie de cet acte et de son caractère terroriste au sens littéral du terme, ce sont les valeurs mêmes de notre République qui sont visées quand on s’attaque ainsi à un enseignant et donc au caractère formateur, émancipateur et laïc de notre école. C’est son rôle essentiel de formation de futurs citoyens libres et conscients que l’on tente de mettre à mal en assassinant  l’un des membres de notre institution : nous devons aujourd’hui être toutes et tous enseignants d’Histoire Géographie au collège de Conflans Sainte Honorine !

Nous devons dénoncer ces tentatives réitérées d’un islamisme radical qui cherche à imposer par la force et la terreur des conceptions théocratiques rétrogrades et obscurantistes. Cet objectif politique de mise en place d’un primat religieux dominateur est à l’opposé même des valeurs fondatrices de notre Nation issues des Lumières, de la Révolution française et de la construction républicaine de notre société : nous devons donc non seulement nous y opposer mais il est aujourd’hui évident que nous devons les combattre car elles visent à détruire le lien citoyen qui nous constitue en société d’égaux fraternels.

Dans ce combat, l’Ecole est en première ligne et une fois de plus fort exposée. C’est donc elle qui doit faire face à ces attaques. Pour réussir cela, il nous faut et faudra être unis et solidaires, solides sur nos valeurs communes essentielles et conscients du rôle primordial que nous jouons pour protéger nos personnels et nos élèves de ces menées destructrices. C’est collectivement que nous devons résister pour ne pas laisser des personnels seuls et fragilisés face à des déstabilisations et dangers de tous genres.Fort de ses convictions laïques et républicaines, c’est avec calme, sérénité et détermination que le SNPDEN-UNSA s’associera  à l’hommage national qui sera rendu à notre collègue assassiné. Il soutiendra les initiatives qui seront prises pour aider tous les personnels de l’Education nationale à assurer, en toute confiance et sécurité, les essentielles missions d’enseignement et d’éducation que leur a confiées notre institution. Les personnels de direction prendront comme à leur habitude, et au regard des responsabilités particulières qui sont les leurs, toute leur place dans cette dynamique de défense et de promotion des valeurs de la République.

Ph VINCENT, Secrétaire général

 

Les commentaires sont fermés.