Contre la circulaire sur la mise en œuvre de la loi Ciotti.

Publié le

Au Conseil supérieur de l'Éducation, le SNPDEN s'est prononcé contre la circulaire sur la mise en œuvre de la loi Ciotti.

Au Conseil supérieur de l'Éducation, le SNPDEN s'est prononcé contre la circulaire sur la mise en œuvre de la loi Ciotti.

La suppression des allocations familiales en cas d’absence est une mesure déjà ancienne qui n’a guère fait la preuve de son efficacité sauf pour engorger établissements et services. Son caractère systématique (quatre demi-journées injustifiées dans le mois) ne règlera rien des décrochages scolaires, ne vise que ceux qui dépendent financièrement de ces allocations et débouchera rapidement sur des absurdités qu'on ne manquera pas de nous reprocher.

Le SNPDEN dénonce une politique qui loin de nous permettre de « vaincre absentéisme », se fonde sur l'emploi de la répression à tous propos envers les plus fragiles et nous entraîne dans une démarche qui n'est pas celle d'éducateurs.

Aucune réponse à cet article pour le moment. Lancez-vous !

Vous devez être connecté pour pouvoir commenter. Si vous êtes adhérent pensez à vous identifier. Sinon c'est l'occasion de nous rejoindre !

Suivez le SNPDEN sur les réseaux sociaux !