Lettre de direction n° 882 : Le bac 2021 et les E3C

Publié le

Aux adhérentsLe bac 2021 et les E3C Le SNPDEN a soutenu la réforme du baccalauréat parce que ses mandats successifs allaient tous dans le sens d’une simplification et d’un allégement de l’examen avec quatre épreuves finales et un contrôle continu total pour le reste.L’organisation qui nous est proposée aujourd’hui par le ministère, avec trois séries d’épreuves communes de contrôle continu (E3C) réparties sur deux ans, ne correspond pas à nos demandes.A partir de propositions de départ inutilement complexes, le SNPDEN a obtenu un premier point de simplification : que les formats de ces épreuves soient limités à deux  heures.En revanche, depuis le début de la réflexion, le SNPDEN dénonce les pressions diverses de lobbies disciplinaires qui ont conduit à l’organisation de deux mêmes épreuves (Histoire-Géographie et LVA/LVB) trois fois en deux ans.Aussi, après une première année de fonctionnement, un bilan sur les éventuelles charges supplémentaires d’organisation et de responsabilité pour les personnels de direction devra être réalisé. Le SNPDEN continue à militer pour une organisation allégée des examens avec pour objectif une évaluation formative des élèves reposant sur un véritable contrôle continu.En attendant, le SNPDEN vous suggère une mise en œuvre des E3C la plus simple possible.   

Les commentaires sont fermés.

Suivez le SNPDEN sur les réseaux sociaux !