Lettre de direction n° 900 : E3C : enfin des évolutions ?

Publié le

E3C : enfin des évolutions ? Nos différentes alertes sur la question des E3C en direction du cabinet et de la DGESCO ont-elles été enfin entendues ?Nous avons, suite à une rencontre avec le DGESCO lui-même, vendredi 15 novembre rue de Grenelle, le sentiment que les multiples problèmes soulevés par le SNPDEN, mais relevés aussi de manière très proche par le nouveau pilote de la mission BAC 2021, commencent à être pris en compte.C'est donc, pour répondre à l'ensemble de ces problématiques que la Direction du Numérique (DNE) a été saisie par le DGESCO et qu'un certain nombre de nos questions ou demandes seraient bien en cours de traitement.Ainsi, toute la procédure d'organisation des E3C nécessitant l'utilisation de 3 progiciels (Cyclades, Imagin et Santorin) serait rendue possible sans que nous ayons à multiplier les saisies dans les lycées.Sur ces bases, l'intervention directe des personnels de direction des lycées se trouverait donc réduite.Cette fonctionnalité serait, à ce stade et pour les épreuves de janvier-février, opérationnelle pour l'Histoire Géo (série générale) et les Maths (séries technologiques). La question complexe des LVA et B continuent à poser problème si l'on persiste à considérer qu'un candidat puisse inter-changer ses langues, ce qui nous paraît, en l'espèce, totalement contradictoire avec l'idée même de contrôle continu !Après des semaines voire des mois durant lesquels, on nous a expliqué que tout était sous contrôle et irait pour le mieux (!), il apparaît aujourd'hui qu'une exacte prise de conscience est enfin faite par le Ministère de la réalité des difficultés que nous soulevons depuis plus d'un an et que des moyens d'y apporter des réponses satisfaisantes ont enfin été sérieusement engagés : peut être partiellement pour janvier-février et complètement pour la suite.Nous ne pouvons que saluer cette évolution, certes tardive, mais cependant positive. Toutefois, nous retardons l'expression de notre appréciation car ce n'est que l'analyse de l'effectivité de ces progrès que nous pourrons faire à Rennes le 25 novembre lors d'une présentation réelle de l'opérationnalité des dispositifs annoncés, qui nous autorisera à dire que nos demandes ont été satisfaites.Dans le même temps, le DGESCO nous a confirmé l'engagement du Ministre qu'un volet indemnitaire spécifique additionnel serait mis en place pour les personnels de direction et les personnels administratifs. Les arbitrages interministériels sur les montants sont en cours !En conclusion partielle, le SNPDEN a également demandé qu'un plan B non numérique soit rendu possible pour les E3C de février (suivez notre regard !) et a aussi rappelé sa volonté de simplification. Que l'on dépasse au plus vite cet arrêt au milieu du gué et que l'on franchisse au plus vite le Rubicon d'un véritable contrôle continu, ce qui constituerait, tout le monde le voit bien, la solution la plus pragmatique à toutes ces complications. 

Les commentaires sont fermés.

Suivez le SNPDEN sur les réseaux sociaux !