La qualité de vie au travail dans les lycées et collèges

Publié le

En exclusivité pour les adhérents, l'intégralité de l'ouvrage "La qualité de vie au travail dans les lycées et collèges, Le « burnout » des enseignants", de Georges Fotinos & José Mario Horenstein. 

En exclusivité pour les adhérents, l’intégralité de l’ouvrage « La qualité de vie au travail dans les lycées et collèges, Le « burnout » des enseignants », de Georges Fotinos & José Mario Horenstein. 

 

Cette enquête a été réalisée avec la collaboration de l’ESEN (École Supérieure
de l’Éducation Nationale) avec l’aide de la CASDEN/BP et de la MGEN, ainsi
qu’avec le soutien des principaux syndicats des personnels de direction et d’enseignants (SNPDEN, SNES/FSU, SE/UNSA, SGEN/CFDT). Le travail statistique
a été effectué par Crane ROGERS, ingénieur statisticien Université Claude
Bernard LYON I (IUFM).

Pour télécharger l’ouvrage

Extrait de l’introduction de l’ouvrage

« La qualité de vie au travail, ses conséquences sur les individus, plus particulièrement le « burnout » et ses rapports directs avec le climat de travail sont des préoccupations présentes dans le monde des entreprises depuis près de quarante ans.
Pour l’Éducation Nationale, la première entreprise de France avec plus d’1 million
100 000 salariés, cette « obligation » a longtemps été ignorée et réduite notamment à la portion congrue par une médecine de prévention comptant de soixante à soixante dix médecins spécialistes en charge selon leur statut « des domaines de la santé et du bien-être au travail des personnels de l’Éducation Nationale ».
[…]
À noter aussi que l’article L230-2 du code du travail stipule : « le chef d’établissement (sans référence aux personnels de direction de l’Éducation Nationale) prend les mesures nécessaires pour assurer la sécurité et protéger la santé physique et mentale des travailleurs de l’établissement y compris les travailleurs temporaires ».
Dans cet objectif, il doit évaluer les risques spécifiques pour son établissement et planifier la prévention en y intégrant dans un ensemble cohérent, la technique, l’organisation du travail, les conditions de travail, les relations sociales et l’influence des facteurs ambiants. À cette lecture une question se pose : comment ce qui est prévu au code du travail au nom de l’égalité des garanties de sécurité pour tous les travailleurs du pays est susceptible de s’appliquer à nos établissements publics locaux d’enseignement ?
Les travaux menés par les auteurs, plus particulièrement sur le climat scolaire,
le moral et la victimation des personnels de direction, la qualité de vie au travail
des enseignants ainsi que les récentes enquêtes des organisations syndicales ont ouvert une brèche dans ce monde du silence. Ils ont mis en évidence «Même à l’Éducation Nationale » l’importance des conditions de la qualité de vie au travail des personnels des établissements scolaires, non seulement pour leur santé et leur bien-être personnel mais aussi pour le climat général et le développement d’une dynamique collective pour la réussite des élèves. »

Aucune réponse à cet article pour le moment. Lancez-vous !

Vous devez être connecté pour pouvoir commenter. Si vous êtes adhérent pensez à vous identifier. Sinon c'est l'occasion de nous rejoindre !

Suivez le SNPDEN sur les réseaux sociaux !